Cleistopholis

Primary tabs

Cleistopholis

Description

Arbres ou arbustes glabres ou glabrescents. Fleurs ⚥, axillaires, pédicellées, géminées, fasciculées ou en inflorescences subombelliformes pédonculées. Sépales 3, valvaires, petits, libres. Pétales 6, libres, en deux verticilles; les externes valvaires, elliptiques-oblongs ou linéaires, beaucoup plus grands que les internes; les internes imbriqués, concaves, largement triangulaires-ovés à suborbiculaires, recouvrant les organes reproducteurs. Étamines nombreuses, sur deux ou trois cycles, sessiles, largement cunéiformes à obpyramidales, thèques linéaires latérales, souvent inégales, connectifs dilatés, tronqués au-dessus des anthères et prolongés vers le centre de la fleur. Carpelles (10-20), libres, oblongs, stigmates sessiles discoïdes. Réceptacle convexe. Ovules (1)-2, latéraux. Fruits à pédicelle épais; méricarpes subglobuleux à ellipsoïdes, subsessiles ou courtement stipités. Graines 1-2, verticales ou transversales obliques, ± comprimées latéralement; testa lisse ou tuberculé.A
A. Annick LE THOMAS 1969: FLORE DU GABON, 16 ANNONACEAE. – PUBLIÉE SOUS LES AUSPICES DU GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DU GABON ET SOUS LA DIRECTION DE A. AUBRÉVILLE MEMBRE DE L'INSTITUT PROFESSEUR HONORAIRE AU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE

Taxonomy

Par ses pétales externes valvaires, étalés, beaucoup plus grands que les internes retournés sur les organes reproducteurs, il présente certaines ressemblances avec le genre Friesodielsia van Steenis, mais chez ce dernier les pétales internes sont valvaires et connivents au sommet. Les fruits et la graine sont d'autre part très différents.B
B. Annick LE THOMAS 1969: FLORE DU GABON, 16 ANNONACEAE. – PUBLIÉE SOUS LES AUSPICES DU GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DU GABON ET SOUS LA DIRECTION DE A. AUBRÉVILLE MEMBRE DE L'INSTITUT PROFESSEUR HONORAIRE AU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE

Distribution (General)

Petit genre d'Afrique tropicale comprenant 3 (4) espèces.C
C. Annick LE THOMAS 1969: FLORE DU GABON, 16 ANNONACEAE. – PUBLIÉE SOUS LES AUSPICES DU GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DU GABON ET SOUS LA DIRECTION DE A. AUBRÉVILLE MEMBRE DE L'INSTITUT PROFESSEUR HONORAIRE AU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE