Dorstenia turbinata

Primary tabs

Dorstenia turbinata

Description

Arbustes hauts de 0,5-1,2 (-3) m avec des tiges ligneuses ramifiées; base des rameaux inférieurs ligneuse, glabre, parties feuillées épaisses de 1-3 mm avec des poils épars à denses, courts (brunâtres à) blancs, apprimés et droits ou visibles et uncinés; entre-noeuds de 1-4 (-7) cm. Feuilles ± distiques. Limbe ovale à oblancéolé ou oblong, (4-) 8-21 × (1,5-) 3-6 cm, chartacé à subcoriace à apex brusquement acu-miné, 5-25 × 2,5 mm, avec un acumen aigu ou obtus; base cunéée à subobtuse; marge sinuée à obscurément dentée ou parfois avec quelques dents grossières à la partie supérieure; face supérieure glabre; face inférieure avec de petits poils blancs uncinés et des poils droits épars, surtout sur les nervures et près d'elles; nervures légèrement proéminentes dessus, plus proéminentes dessous; 7-12 paires de nervures secondaires formant un angle de 50°-80° avec la nervure médiane. Pétiole long d'env. 2-10 mm et épais de 1,5 mm, à indu mentum semblable à celui de la tige mais plus dense. Stipules caduques, triangulaires et semi-amplexicaules, longues de 2,5-5,5 mm et larges de 1,5 mm à la base avec une faible nervure médiane, pubérulentes avec de petits poils apprimés. Inflorescences solitaires ou par paires. Pédoncule passant graduel lement au réceptacle, de (3-) 5-22 mm de longueur et env. 1 mm de diamètre, pubérulent avec de petits poils apprimés droits et des poils uncinés. Réceptacle turbiné, de 2-10 mm de hauteur et 4-5 mm de diamètre, ceux portant 2 appendices ± comprimés et zygomorphes; surface le plus souvent suborbiculaire ou (2-) 4-6 (-9) lobée, concave, parfois plane ou légèrement convexe; marge large de 0,5-1 mm; appendices primaires (2-) 4-6 (-9), naissant des lobes dans les réceptacles lobés, généralement dressés, étroitement spatules ou linéaires, plans ou parfois légèrement involutes, longs de 5-27 mm et larges d'env. 1 mm ou, s'ils sont spatules, de 3 mm au sommet; parfois, entre les appendices primaires, 2 plus petits appendices secondaires atteignant 1 × 0,2 mm; face supérieure de la marge et des appendices et face inférieure du réceptacle avec de petits poils apprimés, droits et uncinés, blancs, assez denses; parfois, à la face inférieure, des côtes marquées se prolongeant dans les appendices primaires. Fleurs ♂ nombreuses, à périanthe bilobé, avec 2 étamines; lobes du périanthe de 0,35 mm de diamètre environ; filaments staminaux longs de 0,3-0,7 mm et épais d'environ 0,1 mm, recourbés vers l'extérieur; anthères de 0,25-0,4 × 0,25-0,4 mm, à connectif au moins aussi large que les loges. Fleurs ♀ 1-5, à périanthe tubulaire, de 0,5-0,8 mm de diamètre, atteignant 0,5 mm de hauteur; style long de 0,5-2 mm et épais d'env. 0,25 mm; stigmates 2, étalés à révolutés longs de 1-2 mm et épais d'env. 0,25 mm. Noyau d'env. 5-6 mm de diamètre, lisse, sans endosperme; cotylédons inégaux et épais; radicule courte.A
A. C.C. BERG, M.E.E. HIJMAN & J.C.A. WEERDENBURG: FLORE DU GABON, 26 MORACÉES (incl. CECROPIACÉES). – PUBLIÉE SOUS LA DIRECTION DE JEAN- F. LEROY PROFESSEUR AU MUSÉUM OUVRAGE SUBVENTIONNÉ PAR LE C.N.R.S.

Taxonomy

Cette espèce est assez variable par les caractères de l'inflorescence, particulièrement leur structure. Celles qui ont seulement 2 appendices ressemblent aux inflorescences de D. angusticornis mais ces dernières sont très étroites et longues. Les inflorescences de D. turbinata ayant une surface florifère convexe ressemblent à celles de D. involuta mais celles-ci ont des appendices courts, réfléchis, involutes au sommet et sur les marges. Ces deux espèces sont si proches qu'on pourrait prouver leur conspécificité. D. involuta est également très proche de D. dorstenioides.

Les inflorescences de D. turbinata montrent aussi des ressemblances avec celles de l'espèce est-africaine D. alta ENGL., laquelle semble très proche de D. scaphigera BUR. Mais les inflorescences de D. alta ENGL, diffèrent de celles de D. turbinata par la présence d'une large frange dressée,B
B. C.C. BERG, M.E.E. HIJMAN & J.C.A. WEERDENBURG: FLORE DU GABON, 26 MORACÉES (incl. CECROPIACÉES). – PUBLIÉE SOUS LA DIRECTION DE JEAN- F. LEROY PROFESSEUR AU MUSÉUM OUVRAGE SUBVENTIONNÉ PAR LE C.N.R.S.

Distribution (General)

D. turbinata est connu de Sierra Leone, du Liberia, de la Côte-d'Ivoire (avec une forme à feuilles rhomboïdales qui constitue probablement une variété), également du Nigeria, du Cameroun (spécialement la région NW) et du Gabon (spécialement la région S).C
C. C.C. BERG, M.E.E. HIJMAN & J.C.A. WEERDENBURG: FLORE DU GABON, 26 MORACÉES (incl. CECROPIACÉES). – PUBLIÉE SOUS LA DIRECTION DE JEAN- F. LEROY PROFESSEUR AU MUSÉUM OUVRAGE SUBVENTIONNÉ PAR LE C.N.R.S.