Pseudartabotrys

Primary tabs

Pseudartabotrys

Description

Liane à indument de poils simples. Fleurs ⚥, généralement solitaires, à pédicelle arqué, non épaissi. Sépales 3, valvaires, libre s. Pétales 6, bisériés, valvaires, libres, subégaux, deltoïdes et concaves à la base, connivents autour des étamines et des carpelles, plats, longs et étroitement linéaires au-dessus. Étamines nombreuses, prismatiques, thèques linéaires extrorses, connectifs, prolongés au-dessus des anthères. Carpelles nombreux, immergés dans le réceptacle convexe, très épais, sondés; styles filiformes, caducs. Ovules solitaires, basilaires, dressès.A
A. Annick LE THOMAS 1969: FLORE DU GABON, 16 ANNONACEAE. – PUBLIÉE SOUS LES AUSPICES DU GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DU GABON ET SOUS LA DIRECTION DE A. AUBRÉVILLE MEMBRE DE L'INSTITUT PROFESSEUR HONORAIRE AU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE

Morphology

Le genre Pseudartabotrys est caractérisé par le gynécée dont les carpelles nombreux sont immergés dans le réceptacle et soudés, comme chez certains Annona L.B
B. Annick LE THOMAS 1969: FLORE DU GABON, 16 ANNONACEAE. – PUBLIÉE SOUS LES AUSPICES DU GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DU GABON ET SOUS LA DIRECTION DE A. AUBRÉVILLE MEMBRE DE L'INSTITUT PROFESSEUR HONORAIRE AU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE

Taxonomy

Voisin par la forme des pétales du genre Artabotrys et plus encore du genre asiatique Cyathocalyx Champ. dont les pétales sont très semblables, et les fleurs oppositifoliées; le nombre des carpelles y est cependant beaucoup plus réduit, 1-6, et les ovules plus nombreux sont insérés latéralement.C
C. Annick LE THOMAS 1969: FLORE DU GABON, 16 ANNONACEAE. – PUBLIÉE SOUS LES AUSPICES DU GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DU GABON ET SOUS LA DIRECTION DE A. AUBRÉVILLE MEMBRE DE L'INSTITUT PROFESSEUR HONORAIRE AU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE

Distribution (General)

Genre monospécifique, endémique au Gabon.D
D. Annick LE THOMAS 1969: FLORE DU GABON, 16 ANNONACEAE. – PUBLIÉE SOUS LES AUSPICES DU GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DU GABON ET SOUS LA DIRECTION DE A. AUBRÉVILLE MEMBRE DE L'INSTITUT PROFESSEUR HONORAIRE AU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE