Omphalocarpum

Primary tabs

Omphalocarpum

Description

Endosperme charnu, cotylédons foliacés. Feuilles dressées groupées aux extrémités des rameaux. Calice à 5-6 sépales imbriqués, entouré parfois de plusieurs bractées sépaloïdes. Fleurs hermaphrodites et fleurs femelles. Corolle à 5-7 lobes; tube court. Etamines en faisceaux de 3-6, opposés aux lobes, et insérés à l'entrée de la gorge, stériles chez les fleurs femelles. Staminodes 5-7, pétaloïdes, laciniés, alternant avec les lobes et insérés à la gorge. Ovaire de 5 à très nombreuses loges uniovulées Fruit ligneux subsphérique. De 5 à 30 graines. Graines plates, oblongues, à cicatrice ventrale linéaire.

Taxonomy

Un des genres de la famille des Sapotacées parfaitement individualisés, et aisément reconnaissable par la présence de latex, les touffes de feuilles dressées et surtout les inflorescences cauli-flores et plus encore les gros fruits fixés sur le tronc. Cependant une espèce au moins, 0. pachysteloïdes Mildbr. dont la présence n'est d'ailleurs pas encore signalée au Gabon, n'est pas cauliflore.

Distribution

Africa: Congo present; Gabon present; Ghana present, Cameroun present, Congo Belge present, Côte d'Ivoire present, Sierre Leone present
De nombreuses espèces ont été décrites de la forêt guinéo-congolaise, environ 35, dont 14 pour le Gabon et le Cameroun De Wildeman pour le seul Congo Belge en a décrit 19. Certaines ne sont connues que par des graines, or les graines se ressemblent beaucoup d'une espèce à l'autre. Il est vraisemblable que la plupart de toutes ces espèces devront être mises en synonymie. En ce qui concerne la flore de la forêt de la Côte d'Ivoire au Gabon nous ne maintenons que 5 espèces; l'une d'entre elles, O. Ahia A. Chev., paraît endémique de la Sierre Leone au Ghana; une autre, O. pachysteloïdes Mildbr., a une aire, de la Côte d'Ivoire à l'Oubangui, qui paraît suivre la périphérie du massif guinéo-congolais; elle n'est pas connue au Gabon.

Il reste donc au Gabon trois espèces; deux ont une vaste aire géographique, O. elatum Miers de la Sierra Leone au Congo, et O. procerum P. Beauv. du Ghana au Congo. La troisième O, Le Testui Aubr. et Peilegr. est une espèce gabonaise.

O. ogouense Pierre msc. ex Engl. (type n° 428 provenant de l'gooué) n'est connu que par son fruit et ses graines. Celles-ci mesurent 5 cm long, 3 cm large et 1,3 cm d'épaisseur. Le fruit est subglobuleux, non déprimé au sommet, de 10 cm de diamètre environ.