Piptostigma mortehani

Primary tabs

Piptostigma mortehani

Description

Petit arbre de 8-10 m de hauteur, atteignant 18 cm de diamètre, à fût cannelé. Ramilles tomenteuses fauves; rameaux glabres. Feuilles à pétiole court, 1 à 2 mm, tomenteux fauve; limbe papyracé, elliptique à obové-oblong, long de 9-23 cm, large de 4-9 cm, ± brusquement et courtement acuminé au sommet, cunéiforme à subarrondi à la base; face supérieure glabre, face inférieure pubescente ferrugineuse, les poils étant insérés sur toutes les nervures et les nervilles. Nervures latérales 25-30 paires, régulières, imprimées au-dessus, saillantes à la face inférieure; réseau de nervilles parallèles, à peine visible à la face supérieure, saillant à la face inférieure. Inflorescences caulinaires, particulièrement abondantes à la base du tronc d'où elles pendent dans la litière et peuvent simuler à première vue des racines; longs panicules fastigiés pauciflores, pouvant atteindre 2,70 m, et l'axe 0,5 cm de diamètre; fleurs le plus souvent solitaires le long du rachis ou parfois en cymes unipares pauciflores. Pédicelle long de 0,7-1,5 cm, tomenteux fauve; bractéole semi-amplexicaule, triangulaire-ovée, aiguë, ± longuement et finement acuminée au sommet, longue de 5-7 mm, pubescente à l'extérieur, glabre à l'intérieur. Sépales triangulaires à triangulaires-ovés, longs de 2-3 mm, pubescents fauves à l'extérieur,glabres à l'intérieur. Pétales externes sépaloïdes, triangulaires aigus, longs de 2-5 mm, larges de 2-3 mm, tomenteux à l'extérieur, glabres à l'intérieur; pétales internes ovés-lancéolés, érigés, longs de 3-5,5 cm, larges de 1-2 cm, à 7-8 nervures parallèles bien visibles à l'extérieur, vert jaunâtre pâle et soyeux brun pourpre à la base sur la face externe, glabre à glabrescent et rouge framboise à la base sur la face interne. Étamines rouges, longues de 1,5-2 mm, cunéiformes. Carpelles 4-5, longs de 3 mm, ovaires cylindriques, pubescents-soyeux, stigmates sessiles, capités, gris mastic sur le vif, tomenteux. Ovules 8, bisériés. Infrutescences pendantes sur le tronc; fruits à pédicelle long de 1-1,5 cm, ± pubescent; méricarpes 1-3, sessiles, ellipsoïdes, arrondis à la base, atténués-apiculés au sommet, longs de 3-3,5 cm, larges de 2.-2,5 cm, fortement tuberculés-échinulés, veloutés brun foncé. Graines 4-8, bisériées, subglobuleuses-dis-coïdes, longues de ± 1 cm, larges de 0,7-0,8 cm.A
A. Annick LE THOMAS 1969: FLORE DU GABON, 16 ANNONACEAE. – PUBLIÉE SOUS LES AUSPICES DU GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DU GABON ET SOUS LA DIRECTION DE A. AUBRÉVILLE MEMBRE DE L'INSTITUT PROFESSEUR HONORAIRE AU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE

Taxonomy

La variété pilosa décrite par Sillans en 1953 et typifiée par le spécimen Tisserant 2335 de Centrafrique, ne présente aucune différence de pubescence avec les échantillons du Congo que nous avons examinés. En outre, elle avait été transférée par le R. P. Tisserant dans l'espèce longepilosum, sous le nom de var. subnudum, car il attribuait à P. Mortehani « des pétales linéaires étroits »; Tisserant n'avait probablement pas vu le type de P. Mortehani et s'est alors appuyé sur de fausses déterminations du Brieya fasci-culate = Piptostigma fasciculatum, appelé sur certains exsiccata de l'herbier du Muséum de Paris: « Brieya Mortehani ». Le matériel centrafricain est en réalité P. Mortehani et élargit son aire de répartition.
Elle est très affine de P. glabrescens et P. mayumbense.B
B. Annick LE THOMAS 1969: FLORE DU GABON, 16 ANNONACEAE. – PUBLIÉE SOUS LES AUSPICES DU GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DU GABON ET SOUS LA DIRECTION DE A. AUBRÉVILLE MEMBRE DE L'INSTITUT PROFESSEUR HONORAIRE AU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE

Distribution (General)

répandue au Gabon, en République centrafricaine et au Congo-Kinshasa.C
C. Annick LE THOMAS 1969: FLORE DU GABON, 16 ANNONACEAE. – PUBLIÉE SOUS LES AUSPICES DU GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DU GABON ET SOUS LA DIRECTION DE A. AUBRÉVILLE MEMBRE DE L'INSTITUT PROFESSEUR HONORAIRE AU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE

Common Name

Fang: Midzighi