Leeaceae

Primary tabs

Leeaceae

Description

Arbres, arbustes, arbrisseaux de 2-10 m de haut. Tiges droites, ramifiées ou non, généralement lenticellées, à feuilles le plus souvent groupées aux extrémités. Feuilles grandes, composées pennées, bi ou triternées, à rachis canaliculé, à pétiole élargi et embrassant à sa base. Stipules soudées aux pétioles, caduques. Folioles de forme et de taille variables, généralement grandes, simples à bords crénés ou denticulés, à nervation simple pennée. Inflorescences grandes, corymbiformes, opposées aux feuilles supérieures. Fleurs rouges ou jaune verdâtre, de taille réduite, pédi-cellées. Calice courtement tubuleux à la base, à 5 segments deltoïdes dans la partie supérieure et à préfloraison valvaire. Corolle à 5 pétales valvaires dans le bouton, réfléchis à la fin de l'anthèse, soudés en tube dans la moitié inférieure et adhérents au tube staminal, nettement cucullés au sommet. Coronule (tube staminal) constituée par un cylindre adné à la corolle au niveau de la ligne de soudure des pétales, formant dans sa partie inférieure un manchon de dimensions et de forme variables, et dans sa partie supérieure une sorte de tube crénelé à 5 lobes également variables dans leurs caractéristiques. Filets staminaux insérés extérieurement sur la coronule, alternant avec les lobes, ascendants puis parfois coudés et descendant à l'intérieur de la coronule. Anthères dorsi-fixes, introrses et incluses par flexion du filet, extrorses et exsertes à la fin de l'anthèse, ou bien introrses et dressées; connectifs épaissis, coriaces, de forme variable; loges allongées à déhiscence longitudinale. Ovaire supère globuleux, à 4-6 loges; placentation axile sub-basale sur la cloison; un ovule anatrope ascendant par loge; style court cylindrique à stigmate non renflé, entier, peu distinct. Fruit: baie globuleuse, côtelée, faiblement charnue, à 4-6 graines. Graines ovales anguleuses, à section transversale triangulaire par compression latérale, présentant sur les faces latérales des sortes de dessins en relief ou en léger creux; embryon linéaire à radicule infère; albumen ruminé montrant de profondes fossettes qui correspondent aux dessins de la testa et qui se retrouvent dans la coupe transversale.A
A. N. HALLÉ, J. RAYNAL & B. DESCOINGS 1968: FLORE DU GABON, 14 NOTICE à la MÉMOIRE de G. LE TESTU, ITINÉRAIRES de G. LE TESTU au GABON, VITAGÉES ET LEEAGÉES. – PUBLIÉE SOUS LES AUSPICES DU GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DU GABON ET SOUS LA DIRECTION DE A. AUBRÉVILLE MEMBRE DE L'INSTITUT PROFESSEUR AU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE

Taxonomy

(1 genre, 1 espèce)

Famille monogénérique, assez proche des Vitacées parmi lesquelles le genre Leea a été longtemps classé.B
B. N. HALLÉ, J. RAYNAL & B. DESCOINGS 1968: FLORE DU GABON, 14 NOTICE à la MÉMOIRE de G. LE TESTU, ITINÉRAIRES de G. LE TESTU au GABON, VITAGÉES ET LEEAGÉES. – PUBLIÉE SOUS LES AUSPICES DU GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DU GABON ET SOUS LA DIRECTION DE A. AUBRÉVILLE MEMBRE DE L'INSTITUT PROFESSEUR AU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE

Distribution (General)

Elle compte environ 80 espèces des régions tropicales surtout asiatiques; 3 espèces seulement en Afrique dont deux très localisées: Leea tinctoria Lindl. à San Thomé et L. spinea Descoings à Madagascar.C
C. N. HALLÉ, J. RAYNAL & B. DESCOINGS 1968: FLORE DU GABON, 14 NOTICE à la MÉMOIRE de G. LE TESTU, ITINÉRAIRES de G. LE TESTU au GABON, VITAGÉES ET LEEAGÉES. – PUBLIÉE SOUS LES AUSPICES DU GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DU GABON ET SOUS LA DIRECTION DE A. AUBRÉVILLE MEMBRE DE L'INSTITUT PROFESSEUR AU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE