Monodora

Primary tabs

Monodora

Description

Arbres ou arbustes, parfois lianescents, glabres ou à indument de poils simples. Fleurs ⚥, grandes, solitaires ou plus rarement géminées, terminales, extra-axillaires à oppositifoliées, ou axillaries à l'aisselle des feuilles tombées. Bractéole solitaire, persistante, habituellement amplexicaule, foliacée. Sépales 3, valvaires, beaucoup plus courts que les pétales. Pétales 6, en deux cycJes valvaires; les externes unis à la base, le plus souvent ondulés-crispés, étalés; les internes généralement plus courts, ± longuement onguiculés, connivents au sommet. Réceptacle plan-convexe à courtement cylindrique. Étamines très nombreuses, sessiles, oblongues, à thèques extrorses, connectifs épais, élargis-tronqués au-dessus des anthères. Carpelles soudés en un ovaire uniloculaire à placentation pariétale; stigmates concrescents en une masse le plus souvent enroulée dépassant à peine les étamines. Fruits syncarpiques, pendants, globuleux à ovoïdes-coniques, à péricarpe ligneux. Graines nombreuses, noyées dans une pulpe, suboblongues à subellipsoïdes, à testa mince, lisse; embryon petit, cotylédons plans.A
A. Annick LE THOMAS 1969: FLORE DU GABON, 16 ANNONACEAE. – PUBLIÉE SOUS LES AUSPICES DU GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DU GABON ET SOUS LA DIRECTION DE A. AUBRÉVILLE MEMBRE DE L'INSTITUT PROFESSEUR HONORAIRE AU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE

Distribution (General)

Genre africain comprenant 14 espèces tropicalesB
B. Annick LE THOMAS 1969: FLORE DU GABON, 16 ANNONACEAE. – PUBLIÉE SOUS LES AUSPICES DU GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DU GABON ET SOUS LA DIRECTION DE A. AUBRÉVILLE MEMBRE DE L'INSTITUT PROFESSEUR HONORAIRE AU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE