Staudtia gabonensis

Primary tabs

Staudtia gabonensis

Description

Péricarpe de 5 mm d'épaisseur, rouge vif à l'intérieur. Inflorescences mâles en spherules de 5-7 mm de diamètre brièvement stipités (2 mm) comptant 20-30 fleurs de 2 mm de long, à périanthe trilobé, densément pubérulent ferrugineux à l'extérieur;
3 anthères de 0,4 mm de long sur une colonne de 0,4 mm; inflorescences femelles groupant 30- 40 fleurs de 1-1,5 mm de long, pubérulentes comme les fleurs mâles, avec un ovaire tomenteux.
Albumen ruminé. Arbre de 30-35 m à cime étagée avec branches perpendiculaires au tronc;
fût subcylindrique, droit ou un peu sinueux, faiblement cannelé à la base, atteignant 75 cm de diamètre à 2 m du sol; rhytidome clair desquamant par petites plaques comme les platanes; écorce de 5-7 mm d'épaisseur, rose en coupe; l'exsudat rouge sang se coagule.
Rameaux de 2-3 mm d'épaisseur à l'extrémité, glabres, cendrés, lisses. Feuilles subcoriaces à pétiole de 5-10 mm de long sur 1-1,5 mm de large, canaliculé dessus;
limbe ovale-elliptique de 8-16 cm de long sur 2-5 cm de large, à base i obtuse et sommet subacuminé avec 5-10 paires de nervures secondaires à peine distinctes.
Fruits ellipsoïdes, d'abord tomentelleux ferrugineux, puis glabres et luisants, jaunes, avec les sutures des valves en relief. Graines de 15-25 mm sur 10-13 mm avec arille rouge carmin, légèrement découpé au sommet.

Distribution

Africa: Gabon present, Cameroun present, Congo ex-Belge present
L'aire géographique de cette plante s'étend sur le Cameroun, le Gabon, le Congo ex-belge.

Habitat

D'après Gilbert et Troupin c'est une espèce des forêts primitives de terre ferme et des forêts-galeries.

Uses

L'arbre fournit un bois très dur, jaune d'ocre à brun-rou-geâtre foncé, résistant bien aux insectes; on en façonne des avirons, des pagaies, des chevrons pour les constructions. La sève rouge est hémostatique. L'écorce et les copeaux sont utilisés en décoction contre la blennorragie. La substance grasse des graines s'emploie en onction contre la gale.