Dorstenia tenera var. tenera

Primary tabs

Dorstenia tenera var. tenera

Description

Tiges et pétioles avec de longs poils blancs recourbés, gros, denses, mêlés à de petits poils blancs uncinés épars, ou parfois subglabres. Réceptacle toujours sans marge et sans appendices secondaires, ou au plus un seul; face inférieure du réceptacle et des appendices, ainsi que le pédoncule, avec de petits poils blancs, droits à uncinés, assez denses, surtout sur les côtes du réceptacle, mêlés à de longs poils recourbés, gros, épars à denses, parfois presque glabres. Fleurs ♀ à périanthe tubulaire et style assez long, dépassant le périanthe; stigmates divergeants à l'anthèse.A
A. C.C. BERG, M.E.E. HIJMAN & J.C.A. WEERDENBURG: FLORE DU GABON, 26 MORACÉES (incl. CECROPIACÉES)

Taxonomy

Les types de D. tenera et D. paucidentata diffèrent tous les deux des autres spécimens de la var. tenera par les tiges, les pétioles, les pédoncules et la face inférieure du réceptacle presque glabres. Par ce caractère ils se rapprochent de la var. obtusibracteata.B
B. C.C. BERG, M.E.E. HIJMAN & J.C.A. WEERDENBURG: FLORE DU GABON, 26 MORACÉES (incl. CECROPIACÉES)

Distribution (General)

La var. tenera est connue du Gabon et d'une seule localité du Cameroun et de Guinée Équatoriale.C
C. C.C. BERG, M.E.E. HIJMAN & J.C.A. WEERDENBURG: FLORE DU GABON, 26 MORACÉES (incl. CECROPIACÉES)

Notes

L'échantillon Le Testu 5111 (Gabon, entre Fagha et Moutéti; fl., fr., nov.) appartient probablement à D. tenera var. tenera. Il diffère des autres récoltes placées dans ce taxon par les inflorescences qui tendent à être zygomorphes.D
D. C.C. BERG, M.E.E. HIJMAN & J.C.A. WEERDENBURG: FLORE DU GABON, 26 MORACÉES (incl. CECROPIACÉES)