Anthocleista

Primary tabs

Anthocleista

Description

Arbres atteignant 35 m de hauteur, arbustes ou lianes, complètement glabres. Feuilles opposées, dans chaque paire égales ou inégales, pétiolées ou sessiles; bases des pétioles unies, souvent auriculées; limbe mince et fragile ou coriace, entier ou légèrement crénelé. Inflorescences terminales, érigées, quelquefois pendantes lors de la fructification, dichasiales, fréquemment cassantes aux noeuds à l'état sec. Fleurs à 4 sépales, libres (soudés seulement chez A. laxiflord), orbi-culaires ou presque orbiculaires, concaves, décussés, entiers, dressés contre la base du tube de la corolle sur le vif, souvent étalés sur échantillons desséchés. Corolle blanche ou crème (Afrique continentale), ou violette (Madagascar), tube parfois vert, charnu, à 8-16 lobes contortés dans le bouton. Étamines en même nombre que les lobes de la corolle, exsertes; filets courts, tous complètement ou partiellement soudés; anthères étroites; loges séparées. Ovaire conique ou ovoïde à obovoïde, à 4 loges; style épais, environ de même longueur que le tube de la corolle; stigmate grand, généralement obovoïde à cylindrique et bilobé au sommet. Fruits: baies, vert foncé ou jaunes, globuleuses ou ellipsoïdes. Graines nombreuses, petites, brunes.A
A. A. J. M. LEEUWENBERG 1972: FLORE DU GABON, 19 LOGANIACÉES (avec compléments concernant des espèces camerounaises). – PUBLIÉE SOUS LES AUSPICES DU GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DU GABON ET SOUS LA DIRECTION DE A. AUBRÉVILLE (MEMBRE DE L'INSTITUT PROFESSEUR AU MUSÉUM) ET JEAN-F. LEROY (PROFESSEUR HONORAIRE AU MUSÉUM)

Distribution (General)

Le genre comporte 14 espèces réparties en Afrique tropicale, à Madagascar et aux Comores.B
B. A. J. M. LEEUWENBERG 1972: FLORE DU GABON, 19 LOGANIACÉES (avec compléments concernant des espèces camerounaises). – PUBLIÉE SOUS LES AUSPICES DU GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DU GABON ET SOUS LA DIRECTION DE A. AUBRÉVILLE (MEMBRE DE L'INSTITUT PROFESSEUR AU MUSÉUM) ET JEAN-F. LEROY (PROFESSEUR HONORAIRE AU MUSÉUM)