Chrysopogon aciculatus

Primary tabs

Chrysopogon aciculatus

Description

Paléa semblable, plus petite. Glume supérieure acuminée, à 5 nervures. Lemma de la fleur inférieure aussi longue que les glumes. Gaines papyracée.
Glume inférieure longuement acuminée, prolongée par une courte subule pubescente jaune. Glumelles supérieures petites, très étroites. Arête d'environ 4 à 8 mm de long. Glumelles inférieures un peu plus courtes que les glumes. Épillets sessiles d'environ 4 mm de long, à callus aussi long que les glumes, très aigu, densément pubescent jaune doré.
Ligule membraneuse, courte, ciliée. Lemma fertile linéaire, ciliée. Panicule de 4 à 13 cm de long, de couleur paille ou violacée. Herbe vivace à tige rampante et ramifiée à la partie inférieure, puis dressée et atteignant 50 ou 60 cm de haut. Feuilles en touffes denses, de 2,5 à 13 cm de long et environ 5 mm de large, glabres, acuminées, à bords ondulés spinescents. Glume inférieure chartacée, acuminée ou courtement bidentée, à bords enroulés, 2 ou 3 nervures peu visibles. Glume supérieure courtement subulée. Épillets pédicellés violacés, de 4 à 5 mm de long. Paléa plus courte, hyaline, ciliée.

Distribution

Africa: Gabon present, Allemagne present, Extrême-Orient present, Libreville present, diverses régions d'Afrique present
Cette espèce est originaire d'Extrême-Orient. Elle a été introduite dans diverses régions d'Afrique. Au Gabon, elle aurait été importée d'Allemagne à la ferme de Sibang près de Libreville pour faire des gazons. C'est une mauvaise herbe très envahissante dont les épillets s'accrochent aux vêtements grâce à leur callus très aigu. Appelée « crachat du diable » par les colons.

Citation

Retz. 1791: – Obs. V: 22
-empty team- 1936: – Fl. of W. Trop. Afr. II: 582