Pycnanthus angolensis

Primary tabs

Pycnanthus angolensis

Bark

Écorce brun-grisâtre d'un à 2 cm d'épaisseur à exsudat jaune rosé, devenant couleur groseille, ne se solidifiant pas.

Description

Les feuilles adultes ne conservent de l'abondante pubescence de la jeunesse que quelques poils étoilés, sessiles ou stipités, ferrugineux, épars sous la face inférieure. Exocarpe charnu de 5 mm d'épaisseur;
graine de 1,5-2 cm de long sur 8-13 mm de diamètre, avec arille rose.
Nervure primaire en relief sur les deux faces;
nervures secondaires saillantes dessous.
Inflorescences ♂ et ♀ en panicules de 10-15 cm groupant de nombreux capitules de 2-3 mm de diamètre avec bractées caduques à leur base. Écorce brun-grisâtre d'un à 2 cm d'épaisseur à exsudat jaune rosé, devenant couleur groseille, ne se solidifiant pas.
Arbre monoïque ou dioïque atteignant 30 à 35 m de haut, parfois 50 m, avec un fût de 0,6 à 1 m de diamètre, rarement 1,5 m et mesurant en longueur sous branches 10 à 15 et même 20 m, sans empattement à la base. Feuilles à pétiole de 1,5-2 cm de long sur 4 mm d'épaisseur;
limbe allongé à base cordée, à sommet graduellement aminci, long de 20-30 cm sur 6-11 cm de large.
Fleurs mâles à périanthe à 3-4 lobes papilleux extérieurement avec 2-4 anthères exsertes;
fleurs femelles à périanthe 2-4 partit avec ovaire velu et stigmate sessile.
Fruits avec pédoncule de 3-6 mm de long, pubérulents à l'état jeune, puis glabres, de 3-4 cm de long sur 2,5 à 3 cm de diamètre.

Distribution

Africa: Angola present; Gabon present; Sierra Leone present, Cameroun present, Congo ex-Belge present, Côte d'Ivoire present, Dahomey present, Guinée present, Oubangui present
L'aire géographique de cette espèce s'étend sur la Sierra Leone, la Guinée, la Côte d'Ivoire, le Dahomey, le Cameroun, l'Oubangui, le Gabon, le Congo ex-belge, l'Angola, dans les forêts secondaires de terre ferme.

Uses

Essence de lumière, croissant en petites taches ou par pieds isolés, elle fournit un bois léger, tendre, blanc grisâtre ou légèrement rosé, de densité moyenne 0,5 pouvant être déroulé pour la fabrication de contreplaqués.
Désigné communément « Faux muscadier », « Arbre à suif », le Pycnanthus angolensis fournit un bois surtout employé comme combustible au Gabon; l'écorce est utilisée en décoction comme vomitif; des graines oléagineuses on peut tirer un suif végétal de teinte rouille.

Common Name

Nkombo (dialecte Mpongwé)Kombo (dialectes Benga, Béséki)Sombo (dialecte Ivéa)Gékombo, Géomba (dialecte Mitsogo)Gélomba (Bavové)Ilomba (Galoa, Nkomi, Orunga)Dilomba (Eshira, Bavarama, Bavungu, Bapunu)Dilombi (Masangu)Mulomba (Bapunu, Ngowé, Balumbu)Lilombo (Bavili, Baduma)Lélombo (Banzabi)Nlomba (Loango)Eteng, N'koma (Fang)Etendjé (Bakota)Latenghé (Bakélé).

Citation

-empty team- – In: Monographie de l'llomba.