Toussaintia

Primary tabs

Toussaintia

Description

Lianes à indument de poils simples. Feuilles à rèticulum très dense et très fin. Fleurs ⚥, axillaires ou extra-axillaires, solitaires ou en cymes (1)-2-flores. Sépales 3, valvaires, recouvrant entièrement les pétales dans le bouton, à bords ± réfléchis vers l'extérieur, formant une arête ± prononcée. Pétales 6-10, imbriqués, égaux, en deux cycles réguliers ou 2 (3) ± irréguliers. Étamines très nombreuses, insérées perpendiculairement le long du réceptacle cylindrique (androgynophore); filets courts; thèques linéaires extrorses, connectifs épais, aplatis au-dessus des anthères. Carpelles nombreux, situés au sommet du réceptacle, ovaries ovoïdes, velus, stigmates sessiles courts. Ovules 14-20, bisériés. Fruits inconnus.A
A. Annick LE THOMAS 1969: FLORE DU GABON, 16 ANNONACEAE. – PUBLIÉE SOUS LES AUSPICES DU GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DU GABON ET SOUS LA DIRECTION DE A. AUBRÉVILLE MEMBRE DE L'INSTITUT PROFESSEUR HONORAIRE AU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE

Taxonomy

Le genre Toussaintia est probablement l'un des genres d'Annonacées les plus primitifs en Afrique. Comme dans le genre Mischogyne, l'androgynophore rappelle certaines Magnoliacées asiatiques du genre Michelia. L'insertion des étamines reste cependant bien caractéristique, et leur forme est nettement du type Annonacée. En outre, les sépales ± pétaloïdes, la disposition des pétales en deux-trois cycles ± irréguliers, sont autant de caractères qui rapprochent encore ce genre des Magnoliacées, et lui confèrent une origine primitive dans la famille des Annonacées.B
B. Annick LE THOMAS 1969: FLORE DU GABON, 16 ANNONACEAE. – PUBLIÉE SOUS LES AUSPICES DU GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DU GABON ET SOUS LA DIRECTION DE A. AUBRÉVILLE MEMBRE DE L'INSTITUT PROFESSEUR HONORAIRE AU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE

Distribution (General)

Petit genre d'Afrique équatoriale comprenant deux espèces, l'une gabonaise, l'autre congolaise.C
C. Annick LE THOMAS 1969: FLORE DU GABON, 16 ANNONACEAE. – PUBLIÉE SOUS LES AUSPICES DU GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DU GABON ET SOUS LA DIRECTION DE A. AUBRÉVILLE MEMBRE DE L'INSTITUT PROFESSEUR HONORAIRE AU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE