Baillonella

Primary tabs

Baillonella

Description

Il se place à côté des Tieghemella, dont il se sépare par le testa mince de la graine et la présence de stipules. Engler réduisit le genre Baillonella de Pierre à une section du genre Mimusops. Ce genre est effectivement une mimuso-poïdée, avec son calice double à 4 + 4 sépales. Chacun des 8 lobes de la corolle est pourvu de 2 appendices dorsaux, ce qui le distingue du genre Butyrospermum à corolle sans appendices dorsaux. Des staminodes développés alternent avec les 8 étamines. Ovaire à 8 loges. Mais sa graine à large cicatrice couvrant toute la face ventrale l'éloigné incontestablement des vrais Mimusops à cicatrice basale.

Taxonomy

La nervation des feuilles très caractéristique est tout à fait différente de celle des Tieghemella et Autranella. Seule celle du genre Butyrospermum lui est comparable.

Habitat

Genre monotypique de la forêt camerouno-gabonaise, qui semble absent de la cuve LLe congolaise.