Burseraceae

Primary tabs

Burseraceae

Dispersal

La répartion chorologique des Burséracées gabonaises et omnigabonaises s'établit ainsi dans la Région guinéo-congolaise:
Endémique régionaleCanarium Schweinfurthii.
Endémiques inter-domaniales.Domaine libéro-ivoréen et Domaine camerouno-gabonais.Santiria trimera et Dacryodes Klaineana.
Endémiques domanialesDomaine camerouno-gabonais.Aucoumea Klaineana.
Dacryodes Büttneri, Le-Testui, Normandii, igaganga, heterotricha et macrophylla.
Endémiques domanialesDomaine congolais.Dacryodes osika.
Endémiques domanialesDomaine périphérique méridional.Dacryodes pubescens.

Description

Les folioles se ressemblent beaucoup par le type de la nervation. Les Dacryodes sont remarquables par la présence de poils étoilés sur les fleurs et le plus souvent aussi sur les feuilles. Les autres genres ne montrent que des poils simples.
Les feuilles sont composées imparipennées, non stipulées, souvent groupées aux extrémités de gros rameaux. Les nervures latérales sont bien marquées et réunies en arceaux nets près de la marge. Fleurs hermaphrodites (Aucoumea), ou unisexuées (Canarium, Dacryodes, Santiria), du type 3 ou 5. Présence d'un disque infrastaminal (Canarium, Dacryodes, Santiria), extrastaminal et réduit à des sortes de glandes (Aucoumea). Ovaire à 2-3 ou 5 loges biovulées. Fruits drupacés sauf ceux d'Aucoumea qui sont capsulaires. Cotylédons profondément laciniés (Dacryodes, Canarium).

Taxonomy

Les fleurs des trois genres Dacryodes, Canarium, Santiria ont le même type structural et ne diffèrent que par des caractères secondaires. Les fleurs du genre Aucoumea, à l'opposé, sont très particulières; ce genre monospécifîque a une individualité taxinomique très marquée qui l'éloigne systématiquement beaucoup des trois autres.

Distribution

Africa:, Gabonpresent Afrique tropicale: present Amérique tropicale: present Indo-Malaisie et en Nouvelle-Guinée: present endémique africain, presque endémique gabonais: endemic paléotropicaux: present pantropicaux: present surtout océanien et indo-malais: present
Seul le genre monospécifîque Aucoumea est endémique africain, presque endémique gabonais. Les trois autres genres sont des genres paléotropicaux (Canarium, Santiria) ou même pantropicaux (Dacryodes). L'unique espèce de Canarium que l'on trouve au Gabon est commune à toutes les forêts denses de l'Afrique tropicale; le genre est surtout océanien et indo-malais. Le genre Santiria qui compte 17 espèces en Indo-Malaisie et en Nouvelle-Guinée est représenté au Gabon (et peut-être dans toute l'Afrique tropicale) par la seule espèce de forêt dense S. trimera. Plus de 40 espèces de Dacryodes ont été décrites, la plupart d'Indo-Malaisie également, mais quelques-unes aussi d'Amérique tropicale. Le Gabon en ce qui concerne l'Afrique est un centre d'accumulation des espèces de Dacryodes. Nous y comptons 9 espèces dont 5 endémiques et une encore imparfaitement connue.

Uses

Cette famille présente un intérêt exceptionnel pour le Gabon, non par le nombre de genres ou d'espèces qui est peu élevé, mais par la présence, presque exclusive dans ce pays, du genre Aucoumea dont l'unique espèce A. Klaineana, l'okoumé, grand arbre relativement abondant en forêt, fait l'objet d'un commerce d'exportation qui porte actuellement sur plus d'un million de m3 par an. Le Dacryodes Buettneri, l'ozigo, est aussi un grand arbre, abondant comme l'okoumé, et exclusif au Gabon, mais son bois est moins apprécié et moins exploité. D'autres Dacryodes beaucoup moins connus, ont également une valeur économique, comme D. Nor-mandii, D. heterotricha, D. igaganga, ainsi que le Canarium Schweinfurthii, l'abel gabonais. La plupart des espèces du genre Dacryodes ont des fruits comestibles, étant bouillis. Le Dacryodes edulis, le safoutier ou atanga est même souvent planté pour ses fruits dans les villages de toute l'Afrique équatoriale. Le Santiria trimera est un petit arbre remarquable par ses racines à échasses. Les Burséracées du Gabon sont toutes des arbres. Leur écorce est ordinairement odorante, elle exsude une résine, ou élémi, utilisée pour faire des torches.