Irvingia

Primary tabs

Irvingia

Description

Les Irvingia comme toutes les Irvingiacées sont caractérisés d'abord par leurs stipules entourant les bourgeons et laissant après leur chute des cicatrices annulaires sur les rameaux à l'insertion des feuilles. La nervation des feuilles d'Irvingia est souvent assez typique, avec son double réseau de nervilles transversales parallèles et de veinules parallèles approximativement perpendiculaires à celles-ci.
Inflorescences axillaires ou terminales en racèmes simples ou paniculés. Petites fleurs hermaphrodites, jaunâtres. Sépales 5 (-4), petits, libres. Pétales 5 (-4), étalés, plus longs que les sépales. Etamines 1o (-8) insérées à la base du disque, filets libres. Disque épais. Ovaire inséré sur le disque, à 2 loges uniovulées. Style simple. Stigmate renflé.
Les fruits sont des drupes oblongues, à mésocarpe fibreux. à noyau épais et à fibres adhérentes, contenant une seule graine.

Taxonomy

Le genre paleotropical Irvingia compte dans la forêt guinéo-congolaise 5 espèces d'arbres d'après la plus récente révision de Gilbert dans la Flore du Congo Belge et du Ruanda-Urundi 71121958
  • Irvingia gabonensis, l'oba du Gabon, est la plus répandue depuis la Casamance jusqu'en Angola et en Ouganda.
  • I. grandifolia, l'olène gabonais appartient aux deux domaines camerouno-gabonais et congolais.
  • I. Smithii, arbre petit ou moyen, espèce strictement ripicole semble endémique dans le domaine congolais, qu'il dépasse cependant pour suivre les rivières dans l'Oubangui et le Soudan. Il n'a pas été rapporté du Gabon, du moins jusqu'à présent. Il est possible qu'on l'y découvre à la limite des bassins des affluents du Congo et des affluents de l'Ogooué.
  • I. robur Mildbr. est un très grand arbre du sud du Cameroun qui peut se trouver aussi dans le nord-est de la forêt gabonaise. Il est signalé par Gilbert au Congo (F. C. B.). Gros fruits de 10 cm long et 6,5 cm large.
  • I. wombulu Vermoesen est une espèce de la forêt congolaise (type d'Eala), proche parente de 1'I. gabonensis.


Mildbraed a nommé aussi un très grand arbre du sud Cameroun Irvingia excelsa, dont la description est très sommaire et qui n'est peut être qu'une variété de l'I. gabonensis (voir plus loin).