Bignoniaceae

Primary tabs

Bignoniaceae

Description

Arbres, arbustes, ou lianes, rarement herbacées. Feuilles habituellement opposées, composées palmées ou pennées, parfois simples, foliole terminale souvent remplacée par une vrille chez les lianes.
Inflorescence terminale ou axillaire, en panicule ou racème, parfois réduite à un fascicule ou à une simple fleur. Fleurs avec le calice synpétale, habituellement plus ou moins cupulaire, tronqué à variablement lobé ou fendu comme une spathe. Corolle synpétale avec un tube visible et 5 lobes habituellement imbriqués. Étamines insérées sur le tube de la corolle, didynames, habituellement 4, rarement 2 ou 5, un staminode postérieur ordinairement présent, anthères à 1 ou 2 thèques, celles-ci habituellement divergentes ou divariquées et accrochées contre le côté adaxial du tube de la corolle, filets minces. Disque nectarifère normalement visible, parfois manquant.
Ovaire supère, 1 ou (habituellement) 2 loges, ovules nombreux, attachés à quatre arêtes placentaires, celles-ci axiles dans les ovaires biloculaires et pariétales dans les ovaires uniloculaires (une seule crête placentaire dans chaque loge dans quelques espèces de Schlegelia MIQ.), un style mince, stigmate bilamellé. Fruit en capsule avec déhiscence perpendiculaire ou parallèle au septum ou en baie ou en peponide (calebasse). Graines sans endosperme, quelquefois aplaties, habituellement ailées, à cotylédons foliacés.

Taxonomy

(8 genres, 9 espèces)
La famille est divisée en quatre tribus principales et quelques autres de moindre importance (voir GENTRYFlora Neotropica Monograph251980). Crescentieae DC. (Amérique tropicale) et Coleeae BOJ. (Madagascar, plus Kigelia d'Afrique continentale) ont des fruits indéhiscents. Bignonieae SPRENG. (américaines, surtout des lianes) et Tecomeae ENDL. (pantropicales et tempérées chaudes, surtout des arbres) ont des fruits déhiscents. Tous les représentants gabonais de cette famille appartiennent aux Tecomeae, caractérisées par des fruits déhiscents, excepté Kigelia. Les espèces gabonaises indigènes sont toutes des arbres à feuilles composées pennées opposées ou verticillées.

Distribution

Africa:, Gabonpresent; Madagascarpresent Afrique Tropicale Occidentale: present Afrique continentale: present Amérique tropicale: present Cameroun: cultivated
C'est une famille de 113 genres et 800 espèces, tropicales pour la plupart avec quelques genres dans les régions tempérées chaudes. Elle est le mieux représentée en Amérique tropicale (600 espèces) avec un centre secondaire de dispersion à Madagascar (64 espèces). 12 genres et environ 32 espèces sont présentes en Afrique continentale. Seulement 6 genres et 8 espèces sont connus d'Afrique tropicale occidentale (HEINE, 1963) dont la plupart est présente au Gabon. En outre, quelques espèces exotiques sont cultivées au Cameroun.

Uses

L'importance économique majeure de cette famille réside dans l'horticulture avec de nombreuses espèces cultivées pour leurs fleurs voyantes. Les fleurs sont diversement pollinisées par des abeilles, des papillons, de jour ou de nuit, ou des chauve-souris. Un certain nombre d'espèces américaines sont des arbres dont le bois est important.