Synsepalum

Primary tabs

Synsepalum

Ecology

Ce sont des sous-arbrisseaux, des arbustes ou même de petits arbres. Si ce genre Synsepalum qui groupe naturellement plusieurs espèces ayant un ensemble de caractères communs, et se différencie donc assez facilement d'autres genres voisins, il est en revanche assez difficile d'en séparer les espèces par les fleurs. Elles se distinguent surtout par les feuilles. Certaines sont si proches que la distinction entre elles devient alors délicate. Quand elles seront mieux connues, certaines devront probablement être mises en synonymie. C'est pourquoi nous citons dans la clé ci-dessous, toutes les espèces de l'ouest-africain, en indiquant leurs provenances.

Description

Fleurs pentamères, petites, sessiles ou courtement pédi-cellées, groupées en fascicules denses. Calice pubescent-apprimé. Corolle à lobes oblongs, glabres. Étamines et staminodes insérés à la gorge de la corolle. Ovaire tomenteux à 5 loges; style grêle. Fruits ovoïdes, petits, contenant une graine oblongue, à large cicatrice ventrale occupant au moins la moitié de la surface de la graine. La graine est enfermée dans une pulpe douceâtre, comestible en ce qui concerne plus spécialement 5. dulcificum (Schum.) Baill. Après avoir goûté cette pulpe, ce que l'on mange prend une saveur sucrée.

Morphology

Le genre Synsepalum se différencie assez bien parmi les Sapotacées africaines par son calice dont les sépales sont nettement soudés sur environ la moitié de leur longueur et aussi par les staminodes pétaloïdes, bien développés, ayant généralement des bords dentés et un sommet aigu ou même parfois bidenté. Ces staminodes sont aussi longs que les filets des étamines. La description se complète comme suit.

Taxonomy

S. longecuneatum De Wild. est un arbuste très répandu au Gabon, au Cameroun, dans l'Oubangui, en Nigeria du Sud et au Congo. Cette espèce est distincte de S. stipulatum (Radlk.) Engl. de l'Oubangui et du Congo. S. attenuatum Hutch. et Dalz. (nomen) de la Nigeria du Sud doit être mis en synonymie avec S. longecuneatum.

S. congolense H. Lecomte arbuste des fourrés littoraux du sud du Gabon est très voisin de l'espèce précédente. Il s'en distingue par des feuilles portant en dessous des traces d'une pubescence apprimée, et par le tube de la corolle plus long.

S. dulcificum (Schum.) Baill. est un arbuste du bord des rivières, très connu aussi dans toute l'Afrique occidentale du Ghana au Congo.

S. Fleuryanum A. Chev. est une espèce du Gabon mal connue.

S. subcordatum De Wild, du Congo, existe aussi dans l'Oubangui.

S. Batesii (A. Chev.) Aubr. et Pellegr est proche du S. Bequaertii De Wild. dont le type a été récolté au bord de l'Ituri au Congo.

Citation

-empty team- 1844: – A. DC. Prodr. VIII: 183: comme section du genre Sideroxylon.
A. Chevalier 1943: p. 291. – In: Rev. Bot. app.