Chlorophytum petrophilum

Primary tabs

Chlorophytum petrophilum

Description

Plante grêle, verte après séchage; rhizome à entrenœuds allongés et donc à feuilles non en rosette. Feuilles à pétiole distinct de 3-6 cm; limbes 5-8(-10) × 2-4 cm, la plus grande largeur vers le milieu ou dans la moitié inférieure, base tronquée à atténuée, sommet aigu à apiculé, marge glabre, avec un dessin particulier des cellules épidermiques de la face abaxiale donnant un aspect rayé. Inflorescence (pédoncule inclus) 40-55 cm, très lâche, rachis glabre; bractées glabres, atteignant 5 mm de longueur. Fleur rarement vue, 1-2 par nœud; pédicelle environ 3 mm, articulé dans la partie supérieure; tépales blanc-verdâtre; filets 1-2 mm, anthères 2 mm; style environ 5 mm, droit. Pseudo-viviparie fréquente. Fruit plus large que long, tronqué à la base, 4-5 × 6 mm. Graine à forme inconnue (probablement cupuliforme), 2 mm de diamètre.A
A. Charlotte S. BJORÅ, Inger NORDAL, Paul J.M. MAAS, Hiltje MAAS-VAN DE KAMER, Daniel J.L. GEERINCK, Marc S.M. SOSEF & Johan L.C.H. VAN VALKENBURG 2010: FLORE DU GABON, 41 Anthericaceae, Burmanniaceae, Colchicaceae, Crassulaceae, Dipterocarpaceae, Lemnaceae, Pittosporaceae, Rosaceae, Ternstroemiaceae, Thismiaceae, Triuridaceae. – Margraf Publishers, Weikersheim & Backhuys Publishers, Leiden

Taxonomy

Les plantes issues de la pseudo-viviparie semblent atteindre la maturité plus rapidement que celles issues de semis. Par conséquent, les spécimens en fleurs issus de la reproduction végétative ont des feuilles plus petites que les plantes venant de graines.
Chlorophytum petrophilum partage plusieurs caractères avec C. sparsiflorum var. bipindense (voir ci-dessous), mais se différencie principalement au niveau des feuilles qui sont relativement petites. Les relations entre ces deux entités demandent à être davantage étudiées.B
B. Charlotte S. BJORÅ, Inger NORDAL, Paul J.M. MAAS, Hiltje MAAS-VAN DE KAMER, Daniel J.L. GEERINCK, Marc S.M. SOSEF & Johan L.C.H. VAN VALKENBURG 2010: FLORE DU GABON, 41 Anthericaceae, Burmanniaceae, Colchicaceae, Crassulaceae, Dipterocarpaceae, Lemnaceae, Pittosporaceae, Rosaceae, Ternstroemiaceae, Thismiaceae, Triuridaceae. – Margraf Publishers, Weikersheim & Backhuys Publishers, Leiden

Distribution (General)

zone côtière du Nigéria et du Cameroun. Au Gabon, seulement connue de la province de l'Estuaire, mais probablement aussi présente ailleurs.C
C. Charlotte S. BJORÅ, Inger NORDAL, Paul J.M. MAAS, Hiltje MAAS-VAN DE KAMER, Daniel J.L. GEERINCK, Marc S.M. SOSEF & Johan L.C.H. VAN VALKENBURG 2010: FLORE DU GABON, 41 Anthericaceae, Burmanniaceae, Colchicaceae, Crassulaceae, Dipterocarpaceae, Lemnaceae, Pittosporaceae, Rosaceae, Ternstroemiaceae, Thismiaceae, Triuridaceae. – Margraf Publishers, Weikersheim & Backhuys Publishers, Leiden