Sloetiopsis usambarensis

Primary tabs

Sloetiopsis usambarensis

Description

Arbustes ou arbres dioïques ou parfois monoïques, atteignant 10 m de hauteur; latex blanc ou jaunâtre. Rameaux feuillés épais de 1-2 mm, éparsement à densément pubérulents, en partie ou unique-ment avec des poils uncinés, ces derniers étant souvent de longueurs nettement différentes. Limbe (elliptique à) oblong (à lancéolé), générale-ment plus large au milieu, asymétrique surtout vers la base, (1-) 3-16 (-23) x (0,5-) 1,5-6 (-10) cm, chartacé à subcoriace, acuminé à caudé, parfois subaigu; base obtuse à aiguë; marge entière ou parfois faible-ment à fortement dentée vers l'apex; faces supérieure et inférieure glabres ou subglabres; nervures légèrement proéminentes à planes dessus, proéminentes dessous; (4-) 6-9 (-13) paires de nervures secondaires, sans nervures tertiaires parallèles. Pétiole long de 2-7 mm, le plus souvent pubérulent (avec des poils uncinés). Stipules souvent subpersistantes, longues de 2-8 mm, avec généralement des nervures parallèles proéminentes ± distinctes, éparsement pubérulentes. Inflorescences ♂ longues de 0,5-5 cm (env. 4 mm de diamètre à l'anthèse), subsessiles à pédonculées. Pédoncule atteignant 1,5 mm de longueur. Fleurs peu serrées; périanthe haut d'env. 1,5 mm, 4- (6) — -fide (a 4- (-6) — parti), membraneux, subglabre; étamines 4 à filaments longs de 2-2,5 mm et anthères de 0,6-0,8x0,8-1,0 mm, à connectif petit; pistillode haut de 0,1 mm, conique. Bractées attachées par la base ou le plus souvent (sub) peltées et suborbiculaires, atteignant 1 mm de diamètre, pubérulentes et ciliolees. Inflorescences à pédoncule pubérulent long de 2-3 mm. Périanthe haut d'env. 1,5 mm, à tépales pubérulents et ciliolés; pistil haut d'env. 1 mm; style long d'env. 2 mm; stigmates longs de 2-8 mm, pubéru-lents. Bractées ovales à réniformes et attachées par la base ou (sub) orbiculaires et (sub) peltées. Pédoncule fructifère (inclus le rachis) atteignant 4,5 mm de longueur; tépales élargis verts. Fruit ellipsoïde, haut d'env. 1 mm; noyau subglobuleux, d'env. 7 mm de diamètre; endocarpe noir. Graine d'env. 5 x 5-6 mm, à testa avec un hile petit.A
A. C.C. BERG, M.E.E. HIJMAN & J.C.A. WEERDENBURG: FLORE DU GABON, 26 MORACÉES (incl. CECROPIACÉES). – PUBLIÉE SOUS LA DIRECTION DE JEAN- F. LEROY PROFESSEUR AU MUSÉUM OUVRAGE SUBVENTIONNÉ PAR LE C.N.R.S.

Distribution (General)

S. usambarensis a une aire disjointe s'étendant de la Guinée au Mozambique. L'une de ses aires partielles s'étend du SE Nigeria à la partie sud de la Centrafrique en passant par le Gabon.B
B. C.C. BERG, M.E.E. HIJMAN & J.C.A. WEERDENBURG: FLORE DU GABON, 26 MORACÉES (incl. CECROPIACÉES). – PUBLIÉE SOUS LA DIRECTION DE JEAN- F. LEROY PROFESSEUR AU MUSÉUM OUVRAGE SUBVENTIONNÉ PAR LE C.N.R.S.